FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

LES MOLIÈRES (mars 2015)

Le nom des Molières apparaît dans les documents dès le XIe siècle. En 1070, L'évêque Geoffroy de Boulogne donne à Guillaume, abbé de Saint-Florent de Saumur, l'église Sainte Marie-Madeleine sise aux Molières avec celles de Gometz-la-Ville et de Gometz-le-Châtel. Les Molières dépendent en partie de la châtellenie de Gometz-le-Châtel, et en partie de celle de Chevreuse.

 
020.jpg
 

 

La famille de Sully est implantée dans la région dès l'époque médiévale. L'actuelle maison de maître, dit pavillon de Sully, est construite en 1620. Selon la tradition, ce logis est un ancien pavillon de chasse du ministre d'Henri IV. La ferme de Quimcampoix apparaît dans le testament de Simon de Bucy, évêque de Paris, en 1304. Un manoir est reconstruit au XVIIe siècle, servant à la fois de résidence et de ferme. L'ensemble est entouré de « douves » remplies d'eau, servant autrefois de vivier à poissons.

 018.jpg

 

   



26/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi