FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

NOINTEL

Cette humble et très agréable commune se situe sur le flanc occidental de la forêt de Carnelle, l’église Saint-Denis qui remonte au XIIe siècle étant juste en lisière. Elle s’enorgueillit à juste titre de posséder un château élevé en 1680, par un architecte, élève de Jules Hardouin Mansart. Remanié à la fin du XVIIIe siècle, il devient la propriété du prince Murat à partir de 1982, qui le  transforme en Musée d'art contemporain. Il abrite aujourd'hui un complexe hôtelier. Son parc est considéré comme l'un des plus grands parcs à l'anglaise  de la région parisienne, avec de nombreux aménagements paysagers et architecturaux : Grand escalier de quatre-vingts marches, pavillon octogonal près du bassin du Mississipi, pavillon de garde près de la grille d’honneur, bassins et fontaines.

 

REBAIS 021.jpg

 

 

REBAIS 018.jpg

 

 

La propriété « Le Domaine » au sud-est est issue de la transformation d'anciennes dépendances du château.

 

REBAIS 015.jpg

 

 

L'obélisque face au château commémore la victoire de Napoléon à Wagram, alors que l’ancienne orangerie est proche de la perspective de la colonne et de l'actuelle mairie, qui fut le logement du jardinier-chef. Et pour finir, une dernière perspective aboutit à une vierge du XIXe siècle, pensive à l’orée d’un sous-bois.


REBAIS 016.jpg

 


REBAIS 022.jpg

 


REBAIS 026.jpg
 

 

 

 

 

 



04/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi