FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

QUINCY VOISINS (août 2012)

Sur un plateau à environ 125 m d'altitude, Quincy tourné vers la vallée du Grand Morin, et Voisins vers celle de la Marne, sont séparés, à la fois par la route de Meaux à Melun, et par l’aqueduc de la Dhuis courant au sommet des collines. Le décret du 2 mars 1929 donnera le nom de Quincy-Voisins à la commune. Le cœur de la cité bat autour L'église Saint Denis, incendiée en 1590, reconstruite puis restaurée au cours du 19e siècle.

 

Quincy Voisins 040.jpg
    

Le château, largement remanié aux 18e et 19e siècle (liaison avec le pigeonnier, ajout de la rotonde), abrite désormais la bibliothèque, le centre de loisirs et divers services municipaux.

 

Quincy Voisins 048.jpg   

 

Quincy Voisins 051.jpg

 

 

Quincy Voisins 049.jpg 

   

À Voisins, l’ancienne communale, transformée en logements, veille toujours sur l’artère principale. L’auberge de la demi lune, hôtel restaurant au début du 20e siècle, devenue une crêperie, fut le point de chute d'une montgolfière partie du jardin des Tuileries le 22 octobre 1870. Touchée par les tirs ennemis, elle entama sa descente aux environs d'Esbly pour se poser à la Demi-Lune. Quelques maisons de caractère se trouvent dans le même périmètre.


Quincy Voisins 053.jpg
 

  Quincy Voisins 052.jpg

 

 

Le territoire très étendu compte lieux-dits et hameaux. Ségy, autrefois paroisse importante rattachée à Quincy en 1807, a conservé les ruines de son église Saint Jacques et Saint Christophe abandonnée dans les années 1890.

 

Quincy Voisins 041.jpg

 

 

Quincy Voisins 042.jpg

 

  

Moulignon, à flanc de coteau, jouxtant l’ancien fief de Charny, est la plus grosse exploitation du village. À Rouazes,  quelques maisons bordent le canal de Chalifert.

 

Quincy Voisins 043.jpg

 


Quincy Voisins 045.jpg

 

 

 

 



16/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres