FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

ROLLEBOISE

Une partie du village est parallèle à  la nationale 13 au niveau de la Seine. Une vallée sèche et abrupte permet l'accès au plateau. Des caves creusées dans le roc sont les premières habitations du lieu. On atteint le point culminant de la commune à 170 mètres pour trouver L'église Saint Michel, édifiée sur un lieu escarpé.


DSCN0769.jpg

 

 

DSCN0768.jpg

 

 

DSCN0766.JPG

 

 

Un siècle plus tard, la construction d'une route royale reliant Paris à Évreux permet au village de prospérer. Auberges, relais de diligences et galiotes s’installent de part et d’autre. En 1843 est inauguré le tunnel ferroviaire le plus ancien de France qui permet la liaison Paris - Rouen en traversant le coteau. Rolleboise et son immense panorama inspirèrent William Turner et Camille Corot, puis Maximilien Luce qui y habite de 1920 à sa mort. Sa maison se trouve avant l'église, en grimpant le long des ruelles sinueuses qui escaladent le flanc de la colline.

 

DSCN0770.jpg

 

Le village possède un important patrimoine architectural du XIXe siècle, en particulier les nombreuses villas en balcon sur la boucle du fleuve. À quelques mètres du manoir de la corniche , luxueux hôtel, résidait autrefois le roi des Belges. Il établit ainsi sa résidence d'été à Rolleboise, non loin de la communauté des réfugiés belges de la Première Guerre mondiale.

 

DSCN0771.jpg

 

 

DSCN0772.jpg

 

 

DSCN0774.jpg 

 

 

 



08/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi