FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

STAINS (janvier 2008)

Les Tartres

Contigu à Saint Denis, il y a sans doute peu de temps encore terre agricole, c’est maintenant une friche d’une infinie tristesse, avec ses réservoirs rouillés, ses carcasses de murs et de maisons, quelques parcelles de jardins familiaux derrière des palissades en zinc et en toile de fond, une zone industrielle et l’énorme cité lugubre du clos Saint Lazare. Ici devraient s'implanter normalement les futures archives nationales.

 DSCN1194.jpg

 


DSCN1193.JPG
  

 

La Cité Jardin

Même si l'on sent que l’urbanisme de la cité jardin était tout à fait novateur et intéressant avec son mélange de maisons individuelles jumelées et d’immeubles, l’entretien de l’ensemble laisse à désirer et le vaste plan de rénovation est loin d’être achevé, tant façades noircies sont pour l’heure le quotidien des habitants.

 

DSCN1205.jpg

 

Le Centre

Il est à l’image de la commune, délabré, lugubre avec quelques rues aux maisons sinistrées. Le château de Stains qui abrite la mairie est à peine avenant, le porche du défunt château de la Motte est laissé à l’abandon et Notre-Dame de l’Assomption, quasi en ruine, tient par des étais !

 

DSCN1196.JPG

 


DSCN1198.jpg

 


DSCN1199.jpg
 

Moulin Neuf

C’est sur une ancienne zone industrielle que l’on trouve enfin un agréable et ambitieux programme immobilier de maisonnettes à deux étages à quelques pas du parc de la Courneuve.

 

 

La Cerisaie – L’Avenir

L’inévitable zone industrielle est cernée par une multitude de jardins familiaux qui occupent la majorité de l’espace, butant contre les collines du parc de La Courneuve et les premières communes du Val d’Oise.

 

DSCN1228.JPG

 


DSCN1391.JPG

 


DSCN1393.jpg
 

Face au cimetière, un Christ en croix rouille tristement, alors qu’il y a peu, il devait marquer un carrefour de chemins. Allée des Guionnes, un obélisque rappelle la fin tragique en 1902 de deux pionniers de l’aviation, monument insolite au milieu des entrepôts.

 

DSCN1223.jpg

 


DSCN1224.jpg
 

Plus au Nord, le quartier de l’Avenir avec ses rues pavillonnaires bien calmes rachète un peu l’impression glauque ressentie dans d’autres lieux de la commune.

 

 



27/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres