FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

VERNEUIL SUR SEINE (mars 2012)

La commune s’est installée dans la plaine alluviale épousant un méandre de la rive gauche du fleuve. Du village d’origine, autour du clocher de Saint Martin, il ne reste que la grande rue qui, passant par la mairie, s’étire depuis Champclos, grande maison de style normand, jusqu’au domaine de Notre Dame des Oiseaux, dont les 2.400 élèves ont envahi le parc à l’anglaise et l’ancien château de Verneuil.


Choisel 053.jpg

 


Choisel 055.jpg



Choisel 050.jpg
 

 

Choisel 012.jpg

 

 

Au centre de la commune, un vallon, creusé par le ru de Bazincourt, a été colonisé au fil du temps par une zone pavillonnaire. La ville a subi le triste sort de nombre de ses consœurs avec une première urbanisation massive, suivie après 1960 d'autres opérations immobilières. À l'image de la tentaculaire résidence de l’étang qui alignent ses barres à l’orée de la forêt et des lotissements résidentiels en aval du fleuve sur la route de Meulan, encerclant une superbe maison de maître, un peu esseulée.

 

Choisel 057.jpg 

 

L'arrêt de l'exploitation des bords de Seine en 1962, permit d’aménager les plans d'eau et de créer la base de loisirs du Val de Seine.

 

Choisel 058.jpg

 

 



12/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi