FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

BUTRY SUR OISE

Modeste hameau d’Auvers sur Oise construit à flanc de coteau, Butry devient au début du  XXe  siècle un lieu de sortie des Parisiens, offrant guinguettes et quelques auberges fameuses qui verront passer Aristide Bruant puis durant les années folles Maurice Chevalier, Cécile Sorel, Mistinguett, Yvonne et Jean Gabin (natif de Mériel sur la rive opposée). l’Hostellerie du Moulin à Vent, construit dans un style néo-féodal pastiche un château fort. Le club nautique, autre attraction de la petite ville fait face au manoir de Stors, sur la rive droite de la rivière.

  DSCN1321.JPG

 

 

Edifié à même période, un élégant château d'eau, visible depuis les anciennes voies de chemin de fer servait à alimenter la maison de maître de style Empire appelée château de Butry. Le village devient enfin indépendant le 3 juillet 1948, ce que réclamaient les habitants depuis 158 ans et fait édifier en quelques années tous les bâtiments nécessaires à une collectivité. L’église du père Théo Mettes attendra encore deux décennies avant d’être bâtie.


DSCN1324.jpg

 


DSCN1325.jpg

   

DSCN1322.jpg


 

La ville grandit  et la gare attire immanquablement la bourgeoisie qui se construit quelques maisons de plaisance dominant la vallée.

 

DSCN1327.jpg

 

 

DSCN1326.jpg 

   

La commune abrite actuellement le Musée des Tramways à vapeurs et des chemins de fer secondaires français qui présente une importante collection de locomotives à vapeurs, de locotracteurs et d’autorails.

 

081.JPG

 


082.JPG

 


084.JPG
 

 

 

 

 

 



06/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi