FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

FONTENAY LES BRIIS

Au Moyen Âge, Fontenay, qui faisait partie des terres et dépendances du monastère de Bruyères-le-Châtel devient un fief indépendant des communes voisines et se place sous la protection de Saint Martin. En 1878, la municipalité décide de construire une mairie-école. Le bâtiment est relié à l'église par un porche, et comprend une tour carrée dont la forme et la toiture à quatre pans évoquent le clocher.


DSCN0745.jpg


DSCN0744.jpg

Face à l’église, le château de Fontenay-les-Briis remplace un manoir médiéval. En 1937 il est racheté par le syndicat CGT du personnel de la RATP comme le rappelle une amusante fresque sur une porte.

 

DSCN0749.jpg

 

 

DSCN0748.jpg 

      

DSCN0750.jpg   

 

Le territoire communal est constellé de hameaux et de fermes isolées, à l’image du domaine de Soucy qui accueille des expositions d’art plastique. De l'ensemble subsistent les dépendances : deux pavillons d'entrée, la chapelle Saint-Éloi, et la basse-cour.

 DSCN9816.jpg

 


DSCN9818.jpg

 


DSCN9820.jpg

 


DSCN9821.jpg 

 

La ferme de Bel Air appartiendra jusqu’au XVIIIe siècle au domaine. Dans le même hameau, on croise une curieuse habitation agrémentée d’une tour.

 

DSCN0751.jpg 

 

La Société des sanatoriums populaires pour les tuberculeux de Paris acquiert  le château de Bligny. Pour distraire les malades, un théâtre est construit dans les années 1930. De nombreux artistes célèbres s'y produiront, comme Bourvil, Noël-Noël, Jean Nohain, Pierre Dac, Louis de Funès, Poiret et Serrault.  Un des infirmiers de l’hôpital, aujourd’hui décédé, consacra sa vie à la sculpture monumentale. Sa veuve fait visiter son atelier au village et son jardin « le champ des divinités païennes » qui présente une grande partie de son œuvre étonnante.

 

attainville 006.jpg

 


attainville 007.jpg

 


attainville 010.jpg

 

      



26/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi